Bienvenue sur le site du groupe de recherches

 

des fusillés du bois de La REULLE




 

 

 

 

L’histoire qui nous réunit ce jour débute en 1944. Le 27 juin, dans un bois de la banlieue toulousaine, le Bois de la Reulle, quinze résistants furent fusillés par les nazis de la triste division Das Reich.

Tous arrêtés depuis le début de l’année, ils y furent amenés depuis la prison Saint-Michel où ils connurent enfermements et tortures.

Ils auraient pu être seize victimes de la barbarie fasciste si l’un d’entre eux, Jaïme Soldevila, n’avait réussi à s’enfuir. 

 

 

 

Exhumés après la Libération de Toulouse  en présence de la population, dix corps sont immédiatement reconnus par leurs familles ou proches et récupérés.

Les cinq autres sont inhumés dans un premier temps dans un cimetière de la métropole voisine.

En 1990, la municipalité de Castelmaurou les réunit dans un caveau dédié dans le cimetière communal.

Le temps passant inexorablement, ce drame a failli passer dans les affres de l’oubli. Mais, au début des années 2000, il sera à nouveau remis en mémoire par la constitution d’un Groupe de personnes de bonne volonté dont les seules motivations seront de faire connaitre ce drame, de reconstituer l’histoire de chacun des dix résistants identifiés dès septembre 1944.

Ce premier engagement réussi, il se lancera un pari fou : effacer le mot inconnu pour chacun des cinq patriotes non identifiés et lui rendre plusieurs décennies plus tard son identité.



 

 

Une nouvelle rue, en hommage à Marcel-JOYEUX, a été inaugurée par Jean-Pierre Joyeux, son fils, en présence de Marie-Dominique Vézian, Maire de Saint Jean, étaient présents de nombreux élus, porte-drapeaux et les membres du Groupe de recherche des fusillés du bois de La Reulle.

 

Ce fut alors, une renaissance, une résurrection, et dans son discours, très humble, Jean-Pierre Joyeux dit : "Ma grand-mère souhaitait qu’une rue porte son nom pour le mettre à l’honneur". C’est chose faite dans la commune de Saint Jean Haute Garonne.

 

"Discours de George Muratet  voir Presse & communications"

 11/2019

 


 

Dans le cadre de la préparation de la cérémonie du 25 juin 2022 au bois de la Reulle et du recueillement des familles au cimetière de Castelmaurou, la tombe renfermant les restes des cinq fusillés inconnus dont quatre ont retrouvé leur identité a fait l’objet d’un sérieux nettoyage et d’une remise en peinture. Les amis René DURAND, Philippe VIADERE et Bernard DINSE se sont mis à la tâche 

 

 

Ce matin 9 Juin 2022, Philippe VIADERE, président du comité du Souvenir Français de Castelmaurou, et Joël COLIN, président des OPEX de Castelmaurou, ont repeint la stèle du bois de la Reulle et les dalles devant le muret en briques rouges. Ainsi lors de la cérémonie du 25 juin, tout sera en état.


 

 Parmi les quinze fusillés identifiés du bois de la Reulle, Raoul SARDA n’avait pas la mention « Mort pour la France » sur son acte de décès.

 

Une demande d’attribution de cette mention a été initialisée par le Comité du Souvenir Français de Castelmaurou et une réponse favorable nous a été répondu.

 

Son acte de décès a été rectifié en mairie de Castelmaurou.

 

Suite à cette mention, une demande d’inscription sur le monument aux morts a été adressée au maire de la ville de AUCH où résidait Raoul SARDA.

 

Le maire après avis du conseil municipal a donc gravé le nom de Raoul SARDA sur le monument.

 

Officiellement, le dévoilement de son nom a eu lieu le 8 mai 2022; à cette occasion se sont déplacés : Louis GIBERT, Philippe VIADERE, Andrée GIBERT et Charlie MAZINGUE.

 

COMMÉMORATIONS:

 

Participent à ces cérémonies

 

Le Souvenir Français de Castelmaurou

Le groupe de recherches

Les OPEX

 

Le 8 mai à Castelmaurou a été célébré la cérémonie en deux temps:

Place du 8 mai et devant le monument aux morts de Castelmaurou

Un Bouquet a été déposé place du 8 mai au pied de la stèle et une
Gerbe au monument aux morts commune aux Groupe de recherches,
Souvenir Français et OPEX,

Au cours de la cérémonie, les membres du conseil municipal des
enfants sont intervenus.

 

 

Étaient  présents: Joëlle VIADERE, Bernard DINSE,
Joël COLIN, porte-drapeau de la délégation 31
ANOPEX, président des OPEX de Castelmaurou et

Jean Claude Pavio

La veille, un bouquet de fleurs a été déposé sur la tombe des 
fusillés au cimetière de Castelmaurou.

 


 

Cette année nous reprenons la Cérémonie en Commémoration des Fusillés du Bois de la REULLE  date anniversaire de la fusillade du 27 Juin 1944

Le Souvenir Français de Castemaurou, associé au Groupe de Recherches et des OPEX organisent cet événement le:

 

    SAMEDI 25 JUIN 2022

 

 

Déroulement de cette cérémonie :

 

 

- 8h30 Accueil des participants Salle des Fêtes de Castelmaurou, Place de la Mairie avec Café et Croissants.

 

- 9h20 Départ des Bus pour le Bois de la REULLE depuis la place de la Mairie de Castelmaurou.

 

- 9h45 Dépôt d’une Gerbe Stèle de la FNAR à l’entrée du Bois

 

- 10h00 Début de la cérémonie avec allocutions des diverses personnalités et dépôt de Gerbes.

 

- 11h30 Dépôt de Gerbes au Monument aux Morts de Castelmaurou.

 

- 12h00 Verre de l’amitié Salle des Fêtes de Castelmaurou.

 

 

 


Nouvelle édition

 

           "Les Fusillés du Bois de la Reulle"


 

 

Il faut comprendre que ce livre ne met en aucun cas un point d'arrêt à la diffusion de "La Mémoire en Bandoulière" mais s’inscrit dans une même vision, complétant l’hommage rendu à Jean-Baptiste Giorgetti et  un appel à témoignages sous une forme différente privilégiant les Résistants.  

 

Pour commander ce livre, se rapprocher d'un membre du Groupe de Recherche ou sur le site de l'éditeur

 

https://www.bod.fr/librairie/les-fusilles-du-bois-de-la-reulle-9782322221417

 

 

 


 

Pour l'achat du DVD du film les:

 

             LES INCONNUS DU BOIS DE LA REULLE

 

Réalisé par Agnès Pizzini, vous pouvez envoyer un email au producteur à l'adresse:

 

cocottes@cocottesminute.fr

 

 

 

 

 

 




Les buts de l'association

 

 

-  Faire connaitre les dix résistants fusillés dans le bois de la Reulle identifiés dés septembre 1944.

 

-   Rendre l'identité aux cinq patriotes inconnus.

 

-  Maintenir les contacts entre les combattants de tous les conflits et victimes dans un esprit d’union de camaraderie et de solidarité.

 

- Participer aux manifestations patriotiques permettant de maintenir et de développer le devoir de mémoire vis-à-vis de ceux qui ont donné leur vie ou souffert dans leur chair.

- Sensibiliser, en s’associant ou en se fédérant avec le Souvenir Français ou d’autres associations, les jeunes générations sur le devoir de mémoire pour préserver à terme les valeurs liées à la Paix et à la Liberté.

 

 

- Veiller, en liaison avec les municipalités, au bon entretien des monuments aux morts, des  sépultures des combattants et celle des fusillés du bois de le Reulle, des stèles érigées à leur mémoire et des monuments commémoratifs.

 

- D’assurer la défense  des intérêts moraux, matériels et administratifs de tous ses membres.

 

- D’observer dans le cadre de ses activités une stricte neutralité en matière politique, philosophique  et religieuse, objet d’exclusion en cas de manquement.

 

- Exposés sur le devoir de mémoire aux enfants des écoles.



Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.